Office des Seniors de Châlons AGGLOCLIC de Châlons AGGLO

Mis en ligne le 6 septembre 2016

Rester chez soi

Dans le grand âge, ou même avant si l’on est touché par une maladie invalidante et que l’on a besoin de se faire aider pour les actes de la vie quotidienne, apparaît dans sa vie un nouvel objectif « rester chez soi ». L’autonomie dont on jouissait sans conscience depuis l’âge adulte est menacée par de nouvelles dépendances. Pas celles inhérentes aux sociétés humaines où tout le monde a besoin de tout le monde. Non, des besoins que d’habitude nous satisfaisons par notre activité personnelle et selon notre initiative et qui relèvent des tâches de la vie quotidienne : d’abord entretenir son logement, son linge, faire des courses, se préparer des repas, effectuer les démarches administratives ; ensuite assurer son hygiène, se lever, se coucher, se vêtir, se nourrir. Quelles que soient les préventions, chacun à sa façon et selon des degrés divers peut rencontrer ces difficultés. Bien sûr, il est souvent possible d’obtenir l’aide de la personne avec qui l’on vit, mais il faut veiller à ne pas l’épuiser, et c’est une époque de la vie où l’on vit souvent seul. La société s’est donc progressivement organisée pour permettre de rester chez soi malgré cette dépendance : création de services et prise en charge partielle des prestations. Ainsi tant que l’on peut passer les nuits et la majeure partie de la journée seule, il est possible de rester chez soi. Mais la condition alors essentielle est d’accepter l’intervention des aides professionnelles : accepter qu’une personne de l’extérieur s’occupe de notre logement, de notre cuisine, de notre linge et, si nécessaire, de notre personne.  La bonne acceptation de ces aides conditionne souvent la possibilité de continuer de vivre chez soi.

L’Office des Seniors vous soutient dans vos démarches administratives dans le but de favoriser votre vie à domicile et votre vie sociale. Il accompagne votre recherche d’établissement.